.
 .
 .
 .
 .

Alain le Quernec

Frédéric Teschner

Série Rue de Paris (Montreuil). 

Chaque image reproduit un bout du monde, un coin de rue, l’empreinte de la ville, cet axe rectiligne de Paris à Montreuil. Tout est réel. Toute vision emprunte. La matière pixels transporte peut-être la poussière de nos modes de captation et de communication, mais elle se revendique du régime du voile, qui se dépose et se recompose, tel un souffle continu de révélations et d’opacités. 

La taille des images, issue d’une grande plaque métallique de zinc et leur texture évoquent les poses organiques de Carnac ou de Stonehenge, où la minéralité se mêle à la frontalité et à l’étrangeté.

Cet ensemble – aggravant par l’action attaquante de l’aquatinte, l’instabilité- s’impose comme une suite logique dans le parcours de Frédéric Teschner, fait de papiers, de sommes paginées, d’installations, de signes qui se raccordent intrinsèquement aux espaces urbains (Ivry, Montreuil, Gennevilliers, Chelles, Le Havre).

Série imprimée par Yann Owens. 


.
.
.
.
.
.

.
.
.

Contre le plafond de verre (pour les femmes).
Sérigraphies dans l'atelier de Yann Owens.


.
Sculpture Undone 2011
Sculpture Undone 2011
Sculpture Undone 2011
Sculpture Undone 2011
Sculpture Undone 2011
Awkward objets
Awkward objets
Awkward objets
Awkward objets
Awkward objets
Awkward objets
Awkward objets
Awkward objets

« Je me suis livrée à fond à l'étude des problèmes d'équilibre, de volume, d'espace, d'ombre et de lumière. (...) Mon geste s'adresse au corps humain, "cette zone érogène totale", à ses sensations les plus vagues et les plus éphémères. Exalter l'éphémère, dans les replis de notre corps, dans les traces de notre passage. »

Alina Szapocznikow, Sculpture Undone (1955-1972), Wiels Centre d'Art contemporain, Bruxelles et Fonds Mercator, Bruxelles, 2011.
Mise en page : Studio Luc Derycke, Kristien Behets et Thomas Desmet.

Alina Szapocznikow, Awkward Objects, editeeb bby Agata Jakubowka, museum of modern art in Warsaw, 2011.
Design : Ludovic Balland, Typography Cabinet. Mise en page : Ludovic Balland et André Freiermuth. Typographies : Ludwig Pro et Jury Regular. 


.
.

Ocampo

l'illustration 1933
l'illustration 1933
l'illustration 1933

Les affiches, un spectacle artistique pour la rue et dans la rue, dans un village breton.
La typographie et l'alcool.
Un point d'interrogation.

 

 


Annie Le Brun
Annie Le Brun
Annie Le Brun
Annie Le Brun
Annie Le Brun

Annie Le Brun, SADE, Attaquer le soleil, musée d'Orsay, Gallimard, 2014. (Direction artistique et mise en page : Pierre Péronnet & Wijntje van Rooijen).

Annie Le Brun, Les Châteaux de la subversion, J.J. Pauvert aux Éditions Garnier Frères, 1982.

Annie Le Brun, Soudain un bloc d'abîme, Sade, J.J. Pauvert  chez Pauvert, 1986

Annie Le Brun, Vagit-Prop, Lâchez tout et autres textes, Ramsay, J.J. Pauvert, 1990


i

Textes : Vanina Pinter —  Crédits photographiques : Vanina Pinter + Pierre-Yves Cachard
Crédits typographiques : Scala + Scala Sans (Martin Majoor, 1991) + Eilitica ( Jean-Jaques Tachdjian, 2014) + Criptoide (Jean-jaques Tachdjian, 2003)
Conception graphique et développement : Plus+Plus+Égal= (Camille Trimardeau, Marjorie Ober ) Et Kévin Tessier. —  2017 © Tous droits résérvés